million


million

million [ miljɔ̃ ] n. m.
• v. 1270; it. milione
Mille fois mille (106). méga-. Un million, dix millions d'hommes. Mille millions ( milliard) , un million de millions ( billion) .
Absolt Million de francs, d'unités monétaires. Un appartement de deux millions. Cour. Million de centimes. Sa voiture coûte dix millions. fam. bâton, brique. Posséder des millions. millionnaire. Être riche à millions, très riche. — Par ext. Des millions : un nombre énorme. Des millions de fleurs dans les prés.

million nom masculin (italien milione) Mille fois mille : Un million d'habitants. Million de francs : Gagner des millions. Il est riche à millions. Nombre, quantité très considérable : On a dépensé des millions d'euros pour ces travaux.million (difficultés) nom masculin (italien milione) Orthographe Million et milliard sont des noms (et non des adjectifs numéraux). Ils s'accordent donc en nombre et, placés après vingt ou cent, ils n'empêchent pas l'accord de ceux-ci : quatre-vingts millions d'habitants ; cinq cents milliards de kilomètres. Construction Million de, milliard de. Le nom complément de million ou de milliard se construit toujours avec de : un million d'années ; trois milliards d'hommes. À l'écrit, la préposition est conservée, même si le nombre de millions ou de milliards est en chiffres : 3000000 d'hommes. En revanche, la préposition disparaît devant un symbole : 3000000 F (et non 3 000 000 de F), mais on la restitue en lisant (3 000 000 F se lit « trois millions de francs » et non « trois millions francs »). Accord Un million de, un milliard de commande le plus souvent l'accord du verbe au pluriel : un million de vacanciers sont attendus sur les routes. Mais on peut dire ou écrire : un million de vacanciers est attendu sur les routes. Avec le million de, le milliard de, l'accord se fait le plus souvent au singulier : le million de vacanciers attendu sur les routes subira du mauvais temps. Un million suivi d'une fraction de million commande le singulier : un million cent gagné au loto.

million
n. m. Nombre qui vaut mille fois mille. Quatre millions d'habitants.
Absol. Un million: mille fois mille francs.
Par ext. Nombre indéterminé et très considérable.

⇒MILLION, subst. masc.
A. — Mille fois mille (abrév. M). Tous les globules rouges du sang — soit cinq millions par millimètre cube — sont renouvelés en l'espace d'une quarantaine de jours (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p.116). La progression du cheptel bovin porte sur plus de 18 M de têtes depuis quinze ans (WOLKOWITSCH, Élev., 1966, p.17).
SYNT. Million d'années, d'habitants, d'individus, de kilomètres, de lieues, de morts, de tonnes; ouvrage tiré à un, deux... million(s) d'exemplaires; somme qui atteint, qui dépasse un, deux... million(s) de francs, de dollars; dizaine(s), centaine(s) de millions.
En partic. [P. ell. de francs ou du nom d'une autre monnaie] Mille fois mille francs ou d'autres unités monétaires. Cet homme est si riche, qu'il ne compte que par millions (Ac. 1835, 1878). La grêle des pièces d'or, la danse des millions (ZOLA, Argent, 1891, p.122). L'argent n'a jamais manqué. En 1903, un sacrifice de 45 millions «consacrés à la réfection de l'outillage hospitalier» (BARRÈS, Cahiers, t.9, 1911, p.178):
1. Nous revenons de Ferrières. Des arbres et de l'eau créés à coups de millions, autour d'un château de dix-huit millions, extravagant de bêtise et de ridicule...
GONCOURT, Journal, 1858, p.494.
SYNT. Un, deux... million(s) de dettes, de dot, de fortune, de rente(s), de revenu (par an); chiffre d'affaires, somme d'un, de deux... million(s); un, deux... million(s) en billets, en or; coûter, dépenser, donner, gagner, payer, perdre, valoir un, deux... million(s).
Fam. Riche à millions. Très riche. J'épouse un beau seigneur sans fortune, ou un fermier général laid, mais riche à millions! (DUMAS père, Demois. St-Cyr, 1843, I, 2, p.97). Robert (...) était aux Grandes-Indes d'où il reviendrait riche à millions, riche à mort (POURRAT, Gaspard, 1925, p.90).
Fam. [Précédé d'une négation] Pour un million. Pour une très forte somme. Vous ne vous imaginez pas que mon mari prendrait vos cent mille francs, après que j'aurais couché avec vous... Non, non! pas pour un million! (ZOLA, Argent, 1891, p.276). [Mes parents] avaient «en se saignant aux quatre veines» acheté Calèse (quarante mille francs, ce vignoble que je ne lâcherais pas un pour un million!) (MAURIAC, Noeud vip., 1932, p.26):
2. Maintenant que je suis devenu plus philosophe, je n'épouserai pas pour un million n'importe qui. Ma cupidité a fini par faire de moi un homme très peu soucieux de la fortune.
FLAUB., Corresp., 1846, p.384.
B.P. ext. Un très grand nombre. Adresser à qqn un million de baisers, de pardons, de remerciements; faire un million de caresses à qqn; répéter qqc. un million de fois. Sacré mille tonnerres! Mille millions de diables! (SUE, Atar-Gull, 1831, p.4). Des murs barbouillés de sang, des millions de mouches, une odeur de boucherie (SARTRE, Mouches, 1943, I, 1, p.19):
3. ... moi (...) qui parfois ai senti, dans la période d'une seconde, un million de pensées, d'images, de combinaisons de toute sorte qui jetaient à la fois dans ma cervelle comme toutes les fusées allumées d'un feu d'artifice.
FLAUB., Corresp., 1852, p.461.
À (vx), par millions. En très grand nombre. Mourir par millions. Tu peux en tuer à ton plaisir [des rongeurs]; leur sécurité est complète: tue, écrase à millions; ils vivent par milliards (MICHELET, Oiseau, 1856, p.172). Là-bas, c'était la grande chasse au pays basque (...) La chasse où les ramiers passent par millions (JAMMES, Géorgiques, 1911, p.44).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1266 millon «mille fois mille» (Le Garçon et l'Aveugle, éd. M.Roques, 263); 1359 million (Traité de Londres in COSNEAU, Les Grands Traités de la guerre de Cent ans, p.18 ds DG); 2. ca 1453-67 p. ext. «très grande quantité» (Le Roman du Comte d'Artois, éd. J.-C. Seigneuret, p.46, 219: ung million de joye et joieux esbatement). Empr. à l'ital. milione «mille fois mille» (1re moitié du XIVe s., P. DE' FAITINELLI ds BATT.), dér. de mille «mille» à l'aide du suff. augm. -one (-on1). Fréq. abs. littér.:4434. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 7489, b) 6533; XXe s.: a) 5930, b) 5398. Bbg. MACK. t.2 1939, p.87. — QUEM. DDL t.11, 17. — SOLTÉSZ (J. A.). Nombre gramm. et syst. du nombre en fr. Cah. Ling. Montréal. 1978, n°7, pp.117-118.

million [miljɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1359; millon, v. 1266; ital. milione augmentatif de mille. → 1. Mille.
1 Mille fois mille (106). || Un million, dix millions d'hommes (→ Captif, cit. 2; franc, cit. 2; massacre, cit. 3). || Mille millions ( Billion [vx], milliard), un million de millions. Billion (mod.), milliasse (vx), trillion (anciennt).
2 Somme d'un million (d'unités monétaires). || Un million de francs-or, de francs 1980. || Un million de dollars (→ Évaluer, cit. 2). || Un million de centimes : 10 000 francs. Ellipt. || Un million de francs (→ Exemplaire, cit. 4; fortune, cit. 45). || Posséder des millions. Millionnaire. || Capital (cit. 6) de six millions. || Jeter les millions sans compter (cit. 26). || Remuer des millions (→ Maquillage, cit. 2). || Dot (cit. 1) d'un million. || Être embarrassé (cit. 25) de ses millions. || Gagner (cit. 1) un million. || Revenus dépassant (cit. 7) le million.Être riche à millions, très riche.
1 (…) je voudrais le marier (Charles de Sévigné) à une petite fille qui est un peu juive de son estoc, mais les millions nous paraissent de bonne maison (…)
Mme de Sévigné, 456, 13 oct. 1675.
2 Un négociant risque-t-il un million ? pendant vingt ans il ne dort, ni ne boit, ni ne s'amuse; il couve son million, il le fait trotter par toute l'Europe (…)
Balzac, la Peau de chagrin, Pl., t. IX, p. 99.
2.1 Le million semblait la véritable unité monétaire de ces messieurs; on parlait de 500, de 800, de 1 200, de 1 500 sans ajouter le mot million après, absolument comme s'il se fût agi de 500 malheureux petits francs. Quand il s'agissait de mesquines affaires au-dessous de 200 millions, les banquiers ne daignaient pas s'en occuper et laissaient ce soin à leur commis.
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 305-306.
REM. Dans la langue courante, un million est encore ambigu; il signifie soit « un million de centimes » (dix mille francs) — cf. Il gagne plus d'un million par mois (→ Brique, fam.) —, soit « un million de francs » (→ Franc).
3 Un très grand nombre (→ Froisser, cit. 2; graine, cit. 1; inondation, cit. 6).
3 Je t'envoie un grand million
De saluts, mon ami Lyon (…)
Clément Marot, Épîtres, XXXV.
4 (…) des millions de soleils éclairent des milliards de mondes (…)
Voltaire, l'Ingénu, XI.
DÉR. et COMP. Milliard, milliasse, millionième, millionnaire. V. aussi Billion, nonillion, octillion, quadrillion, quintillion, septillion, sextillion, trillion.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Million — (de) …   Kölsch Dialekt Lexikon

  • Million — (Abkürzung Mio.) ist ein Zahlwort, beziehungsweise der Zahlenname für die Zahl 1.000.000. Inhaltsverzeichnis 1 Sprachliches 2 Vorsätze für Maßeinheiten 3 Mathematisches …   Deutsch Wikipedia

  • million — mil‧lion [ˈmɪljən] number million PLURALFORM or millions PLURALFORM written abbreviation m 1,000,000 * * * …   Financial and business terms

  • million — Million. s. m. Dix fois cent mille. Il y a en France tant de millions d hommes. un million de livres. un million d or ou d escus vaut trois millions de livres. Il faut remarquer qu en matiere d argent lors qu on met absolument, Million, on entend …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Million+ — Million+, formerly known as the Campaign for Mainstream Universities (CMU) is the membership group of 27 UK universities incorporated post 1992 and university colleges. Many have long histories as colleges and subsequently polytechnics. Formed in …   Wikipedia

  • million — When preceded by a numeral or a quantifying word such as many or several, the plural is million (unchanged: twenty million people), but millions is used when it is followed by of, typically with imprecise reference (have done it millions of… …   Modern English usage

  • Million — Sf tausend mal tausend std. (15. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus it. milione m. Großtausend, sehr große Zahl , einer Augmentativbildung zu it. mille tausend , aus l. mīlle. Zunächst gebraucht als Bezeichnung sehr großer Geldsummen; die Festlegung… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • million — (n.) late 14c., from O.Fr. million (late 13c.), from It. millione (now milione), lit. a great thousand, augmentative of mille thousand, from L. mille, which is of uncertain origin. Used mainly by mathematicians until 16c. India, with its love of… …   Etymology dictionary

  • Million — Million: Zu it. mille »tausend«, das auf das lat. Zahlwort mille (vgl. ↑ Meile) zurückgeht, stellt sich das mit Vergrößerungssuffix gebildete it. milione »Großtausend«. In dieser Bedeutung gelangte das it. Wort seit dem 13. Jh. in die anderen… …   Das Herkunftswörterbuch

  • million — [mil′yən] n. [ME millioun < OFr million < It milione < mille, thousand < L] 1. a thousand thousands; 1,000,000 2. a million (unspecified but understood) monetary units, as dollars, pounds, francs, etc. 3. an indefinite but very large… …   English World dictionary